Lajm (Kosovo)

Le portrait d’Adem Jashari fait trembler les Serbes en plein centre de Novi Sad

| |

À Novi Sad, une exposition ouverte le 22 janvier au Musée d’Art Contemporain présente les œuvres de onze jeunes artistes du Kosovo. Une œuvre montrant face à face les portraits d’Elvis Presley et du guérillero albanais Adem Jashari, comme deux « icônes pop », suscite des réactions enflammée. Pour se défendre, les organisateurs de l’exposition ont préféré présenter l’œuvre comme la représentation contradictoire d’un criminel de guerre face à la star du rock...

Par Shpend Çoçaj Le portrait d’Adem Jashari, œuvre d’art du jeune artiste Dren Maliqi, a fait peur aux Serbes qui ont réagi en demandant la fermeture de l’exposition de onze jeunes artistes du Kosovo au Musée d’Art Contemporain à Novi Sad, ouverte le 22 janvier. L’exposition intitulée « L’exception » a été violemment critiquée par les députés de Voïvodine du Parti démocratique de Serbie (DSS) et du Parti socialiste de Serbie (SPS). Sa fermeture a été demandée par l’Association des Personnes déplacées du Kosovo. Le quotidien belgradois Politika rapporte que de nombreuses réactions de politiciens et de l’opinion publique sont arrivées à l’adresse de cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous