Grèce : Mitsotákis veut renvoyer la police dans les universités

|

Le gouvernement conservateur de Kyriákos Mitsotákis veut autoriser les forces de l’ordre à pénétrer dans les universités. Enseignants et étudiants sont vent debout contre ce projet. Depuis la sanglante répression de l’Ecole polytechnique, en 1973, la police n’a pas le droit de pénétrer dans les enceintes universitaires.

Par Marina Rafenberg Les ministères de l’Éducation et de la Protection du citoyen ont présenté la semaine dernière un texte qui pourrait permettre à une nouvelle force spéciale de police de pénétrer dans les universités. Cette annonce n’a pas manqué de créer beaucoup de remous. Le gouvernement prétend vouloir « restaurer l’ordre » dans les facultés, régulièrement occupées par des groupes anarchistes. À la fin de l’année 2020, les photos d’un recteur menotté et forcé de porter un panneau portant un message rédigé par un groupe d’étudiants avait ainsi choqué l’opinion publique. Cette nouvelle unité de la police devrait recruter un millier de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous