Le Courrier des Balkans

Grèce : les armateurs ne connaissent pas la crise

| |

Malgré la crise qui frappe le pays, la marine marchande grecque se porte très bien, grâce notamment aux privilèges fiscaux dont elle bénéficie depuis des décennies. Et si le gouvernement d’Athènes fait mine de vouloir s’attaquer à ces avantages, la réalité démontre qu’il n’en est rien...

Par Pavlos Kapantais Après avoir cédée la première place mondiale au Japon pendant les premières années de la crise, la flotte marchande grecque l’a retrouvée fin 2013. En effectuant plus de neuf milliards d’investissement l’année passée, les armateurs grecs ont crié haut et fort à qui en doutait que la crise historique que connaît la Grèce ne sera pas capable de les couler. Retrouvez notre dossier : Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? Leur succès est en net contraste avec l’économie d’un pays qui en est à sa septième année de récession (chute de 0,9% du PIB au premier trimestre 2014), où 26% de la population est au chômage, et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous