Birn

Fortune, amour et marc de café au Kosovo

| |

Bienvenue dans le monde mystérieux de la divination, du mysticisme et des charlatans qui sont devenus les conseillers des jeunes femmes de Pristina, cherchant à résoudre tous leurs problèmes de cœur et d’avenir... Le boom de la divination et des sciences occultes s’explique par les difficultés d’une société en transition, le vide spirituel et le tabou qui frappe toujours les approches psychiatriques ou psychologiques.

Par Shega A’Mula « Quelqu’un a jeté un mauvais sort à votre famille. Si vous voulez vous en débarrasser, nous avons besoin de nous rencontrer », a dit la voix à l’autre bout du fil quelques instants après le début de notre conversation téléphonique. Le jour suivant, à l’endroit fixé pour le rendez-vous, près de la statue de Mère Térésa à Pristina, j’ai vu arriver un homme trapu, d’âge moyen, vêtu d’un jean et d’une chemise polo. C’était Hoxha Latifi, imam autoproclamé et devin dont les conseils, donnés sur sa hotline, sont les plus populaires parmi la jeunesse de Pristina. Nous nous sommes assis dans un café tout proche. Il m’a demandé ma date de naissance (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous