Grèce : les îles de l’Egée contre l’agrandissement des camps de réfugiés

| |

Plusieurs milliers d’habitants des îles de la mer Égée ont manifesté le 23 janvier contre l’agrandissement des camps accueillant exilés et demandeurs d’asiles. En 2019, plus de 59 000 personnes ont débarqué sur les îles grecques depuis la côte turque.

Par Marina Rafenberg Mercredi 23 janvier, plusieurs milliers d’habitants des îles de la mer Égée ont manifesté contre le projet d’agrandissement des camps qui accueillent les demandeurs d’asile en provenance de Turquie. « Nous ne voulons plus de grenier à âmes sur nos îles », a déclaré, métaphorique, Kostas Moutzouris, le gouverneur de la région du nord de la mer Egée. La port de Lesbos, redevenu en 2019 la principale porte d’entrée des migrants en Europe, a été envahi d’une foule de protestataires réunis à l’appel de plusieurs syndicats d’associations de résidents. « Nous voulons récupérer nos îles, nous voulons récupérer nos vies », scandaient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous