Croatie : à Šibenik, l’investisseur miracle n’était qu’un escroc à la petite semaine

| |

Les aciéries TLM, criblées de dettes, étaient autrefois un fleuron industriel de Šibenik, avec ses 600 salariés. Un repreneur miracle était apparu en la personne d’un investisseur russe, le prétendu millionnaire Igor Shamis, mais il apparaît que l’homme n’était qu’un escroc cherchant à vider les comptes de l’entreprise. Entre clochemerle et farce tragi-comique, chronique édifiante d’un nouveau mirage des « investissements étrangers ».

Par Ivan Živković La situation à l’Usine de métallurgie légère (TLM) de Šibenik tourne à la farce tragi-comique. Marijan Stričević était jusqu’au 5 juillet le bras droit du propriétaire de l’usine, le Russe Igor Shamis, mais il a finalement révélé que son ancien patron, loin d’être un millionnaire, n’est qu’un escroc à la petite semaine toujours à l’affût de quelques milliers d’euros. « Personne ne m’a jamais autant arnaqué qu’Igor Shamis », affirme Marijan Stričević, qui présente le prétendu millionnaire comme un véritable Tartuffe. Cependant, pour comprendre toute l’étendue de la farce, il convient de revenir un peu en arrière. En février dernier, Loran (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous