Transitions Online

Drogue en Albanie : le cartel des grand-mères

| |

Ils sont âgés, très pauvres, et vivent dans des villages reculés d’Albanie du Sud. Ils sont désormais considérés comme de dangereux trafiquants de drogue, et plusieurs d’entre eux ont été arrêtés et condamnés à des peines de prison ferme. Pour répondre aux pressions de l’Union européenne, le gouvernement albanais s’attaque depuis quelques années aux cultures de marijuana, longtemps florissantes dans le sud du pays. Beaucoup de personnes âgées, qui touchent des retraites misérables, n’ont pourtant pas d’autre source de revenus que le cannabis. Reportage auprès de ces « trafiquants du troisième âge ».

Par Besar Likmeta Sofie Totaj doit se battre pour joindre les deux bouts avec sa pension de retraite de 50 euros par mois. « C’est tout ce que j’ai, et j’en dépense la plus grande partie pour mes médicaments... », explique-t-elle. Mais ce ne sont pas les douleurs lancinantes dues à son arthrite qui empêchent cette grand-mère de 80 ans de dormir la nuit, c’est la peur de la police. Sofie Totaj a reçu une condamnation à deux ans de prison, il y a quelques mois, suite à une opération de répression anti-drogue qui a eu lieu dans son village de Gjorm, dans le sud de l’Albanie. Quatre plants de marijuana ont été découverts dans son jardin. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous