Osservatorio sui Balcani

Mafia et anti-mafia en Albanie

| |

La nouvelle loi anti-mafia qui vient d’être adoptée en Albanie prend modèle sur la loi italienne. Elle représente un pas nécessaire pour combattre un fléau qui se développe de manière toujours plus inquiétante. Des enquêtes internationales identifient 15 familles mafieuses albanaises. 80% du trafic mondial d’héroïne passerait par l’Albanie.

Par Indrit Maraku Au lendemain de la tragédie du 9 janvier 2004, quand une vedette chargée de clandestins a fait naufrage au large de Vlora, provoquant la mort d eplus de 20 personnes, le Premier ministre Fatos Nano avait promis l’adoption, avant le mois de mars, d’une loi anti-mafia « historique ». L’objectif était de toucher les bases arrières économiques de la criminalité organisée. Malgré l’extrême urgence d’une telle loi, les autorités de Tirana ont seulement réussi il y a quelques jours à la présenter, portant le projet de texte devant le Parlement, où il a été largement adopté, y compris par les députés de l’opposition. Dans le même temps, une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous