Kontrapress

Disparition de Tomaž Šalamun : l’avant-garde slovène a perdu son général

| |

Le poète slovène Tomaž Šalamun est mort le 27 décembre, à Ljubljana, à l’âge de 73 ans. Connu comme « le général de l’avant-garde slovène », Šalamun a profondément marqué la scène littéraire yougoslave et européenne.

Le plus effroyable c’est de compter, puisque c’est hors de la mort. Les racines rompent le germe à la langue par les besoins tactiques du cosmos. Le travail est mis en marche par le noyau de cristal – mandorle du néant. Son statut est plus élevé que le statut d’un plumage de paon. (traduction Barbara Pogačnik) Tomaž Šalamun a publié près de 50 recueils de poèmes et a été primé à nombreuses reprises, tant dans son pays qu’à l’étranger. Il a reçu entre autre la plus haute décoration dans le domaine artistique en Slovénie : le prix Prešeren, le prix littéraire Jenko décerné aux poètes slovènes, le Prix de la Ville de Münster pour la poésie européenne, et en 2013 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous