Novosti

Croatie : non, les travailleurs du secteur public ne sont pas des « tire-au-flanc »

| |

« Fainéants », les fonctionnaires de l’État ? Alors que le gouvernement a décidé « froidement et sans était d’âme » d’opérer des coupes dans le secteur public, les syndicats indépendants croates se rebiffent : non, les fonctionnaires ne sont pas des parasites et des voleurs ; oui, leur salaire, déjà faible, ne fait que diminuer, en même temps que leurs droits sociaux. Mais le gouvernement ne l’entend pas de cette oreille et compte bien poursuivre sa cure d’austérité.

Par Igor Lasić Ces derniers temps, le combat politique contre le secteur public et les fonctionnaires a pris une forme beaucoup plus sévère, dans un climat où le gouvernement se range systématiquement du côté des intérêts privés. Lors du symposium de la Coopérative croate des dirigeants d’entreprise (HUP), le Premier ministre Zoran Milanović a lancé une menace sans appel à l’ennemi : « C’est sans état d’âme, froidement et de manière rationnelle, que nous devrons négocier les contrats collectifs du secteur public ». Le vice-président du Parlement croate, Radimir Čačić, s’est aussi empressé de dénoncer le climat hostile à la création d’entreprises, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous