Vijesti

Corruption au Monténégro : quand privatisation rime avec liquidation

| |

Au Monténégro, les privatisations finissent bien souvent par une liquidation. Le nombre d’entreprises ayant mis la clé sous la porte après avoir été rachetées, souvent dans des conditions douteuses, ne se compte plus. Et dans le Nord du pays, la situation devient catastrophique : population paupérisée et chômage de masse. Chronique d’un échec programmé...

Par Aida Sadiković Ces vingt dernières années, plusieurs dizaines d’entreprises ont fait faillite, mettant à la rue des milliers d’ouvriers. Les cadenas qui ornent désormais les portes des usines sont l’indéniable témoignage de la réussite des privatisations. Des faillites déguisées La directrice des initiatives civiles du Réseau d’affirmation du secteur non gouvernemental (MANS), Zorica Ćeranić affirme que de nombreux ouvriers des sociétés privatisées dans le nord du Monténégro se sont adressés à MANS pour exprimer leurs doutes quant au respect de la procédure légale de faillite. « Les procédures de faillite ont été le plus souvent mises en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous