Sarajevo-X

Bosnie : personne ne respecte la loi anti-tabac ? Tant pis...

| |

En Bosnie-Herzégovine, la loi qui vise à limiter l’usage des produits dérivés du tabac oblige les restaurants à séparer les zones fumeurs et non fumeurs. Dans les lieux de restauration rapide, fumer est même strictement interdit. Cette loi reste pourtant totalement ignorée, dans l’indifférence générale.

Dans de nombreux restaurants de Bosnie-Herzégovine, la loi visant à limiter l’utilisation des produits dérivés du tabac est totalement ignorée. On voit souvent dans une même salle des gens qui mangent pendant que d’autres fument. Les propriétaires d’établissements distinguent les zones fumeurs des zones non-fumeurs par une simple inscription « espace fumeur » ou « zone non-fumeur », sans toutefois les séparer à proprement-dit. « Les espaces non-fumeurs devraient être indiqués clairement par une inscription et réellement séparés des zones fumeurs. Le non-respect de la loi entraîne une amende allant de 500 à 2.000 marks convertibles (de 250 à 1.000 euros) », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous