Sarajevo-x

Tabagisme en Bosnie-Herzégovine : une cigarette, docteur ?

| |

En Bosnie et dans l’ensemble des Balkans, on fume beaucoup plus que dans le reste des pays européens, et deux fois plus qu’aux USA. En Bosnie, 50% des hommes et 29% des femmes sont des fumeurs réguliers. Détail significatif : le nombre de fumeurs est particulièrement élevé parmi les professions médicales. Les étudiants en médecine sont très peu formés à la prévention anti-tabagique, tandis que les lois et les interdictions de fumer dans les lieux publics semblent toujours sans effet.

Sanja Mandić-Soldo expire doucement la fumée de cigarette en profitant, avec ses cinq collègues, de son premier café du matin. Par la porte entre-ouverte de la petite pièce arrive jusqu’au couloir une épaisse fumée grise de cigarettes allumées ce matin par Sanja et ses deux collègues. Les froides journées d’hiver, on peut assister à cette même scène dans n’importe quelle entreprise de ce coin des Balkans. La seule chose à préciser, c’est que Sanja Mandić-Soldo et ses collègues sont médecins. Ils travaillent dans le centre de médecine familiale auprès de la clinique Vrazova de Sarajevo, et prennent leur pause au deuxième étage, dans une pièce appelée « zone (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous