Buka

Bosnie-Herzégovine : la jeunesse accro aux paris sportifs

| |

Les différents jeux de hasards et les paris sportifs font un tabac en Bosnie-Herzégovine, particulièrement chez les plus jeunes. Un phénomène inquiétant mais encore négligé, qui a pourtant de nombreuses conséquences, de l’absentéisme scolaire à l’isolement social.

Par Dragan Bursać La loterie est sans nul doute l’un des éternels vices humains. Lorsqu’il s’agit de « jeux de hasard » en Bosnie-Herzégovine, la mode est désormais aux paris sportifs. Sous prétexte d’une pseudo connaissance du sport, des événements sportifs, des équipes et d’autres données statistiques, les adolescents ont remplacé les sorties entre amis et la pratique active du sport par les paris sportifs. Considérant cela comme un problème majeur, les jeunes de l’association « ANEA » de Gračanica, commune du nord de la Bosnie-Herzégovine près de Tuzla, ont décidé de s’opposer à ce vice. Pour leurs efforts, cette association a reçu le soutien de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous