IWPR

Bosnie : explosion de la toxicomanie

| |

Les consommateurs de drogue, notamment d’héroïne, sont sans cesse plus nombreux. Les centres publics de cure et de thérapie sont débordés par l’afflux des jeunes toxicomanes. La réinsertion sociale et professionnelle demeure difficile, tant sont fort les préjugés qui frappent les drogués et les anciens drogués.

Par Natalija Lasica Assis dans une clinique, Dalibor paraît épuisé et malade, ses yeux ont une étrange lueur. Depuis six ans, il se bat contre la drogue, qui a pris les proportions d’une épidémie en Bosnie-Herzégovine. « Mes amis étaient drogués et je les ai rejoints. La première fois que je me suis injecté de l’héroïne. Je n’ai jamais pensé que je deviendrai toxicomane ». Dalibor a admis que la dépendance conduisait vite au crime. « Le vol est routinier pour chaque drogué. Je n’avais pas d’autre solution que de voler quand je n’avais pas d’argent pour acheter de la drogue. Pour acheter de l’héroïne, je vendais des objets que je trouvais dans ma maison ». (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous