Radio Slobodna Evropa

Bosnie-Herzégovine : haro sur la réhabilitation de Draža Mihailović

| |

Réhabiliter Draža Mihailović revient à innocenter tout le mouvement tchetnik, affirment les historiens de Bosnie-Herzégovine. Cette réhabilitation entraînerait, selon eux, une révision totale de l’histoire, blanchissant les tchétniks des crimes qu’ils ont commis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Par Marija Arnautović. L’iconographie, les symboles, les chansons et les devises des tchetniks n’apporteront rien de nouveau en Bosnie-Herzégovine. Depuis la début de la guerre jusqu’à nos jours, les membres du mouvement tchetnik de Ravna Gora ont fait parler d’eux à l’occasion d’inombrables manifestations de force, notamment lors des anniversaires des massacres des victimes de deux autres peuples. Retrouvez notre dossier : Seconde Guerre mondiale : la réhabilitation contestée de Dragoljub « Draža » Mihailović Ce fut le cas il y a quelques années, au lendemain de la commémoration du génocide de Srebrenica, puis lors de la marche tchetnik à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous