Le Courrier des Balkans

Marseille, 9 octobre 1934 : l’assassinat du roi Alexandre Ier de Yougoslavie

Il y a 75 ans, le 9 octobre 1934, un attentat organisé à Marseille par des extrémistes croates coûte la vie au roi de Yougoslavie, Alexandre Ier, et à Louis Barthou, le ministre français des Affaires étrangères. L’assassinat crée un véritable choc en Europe et fait craindre une grave crise internationale, à l’instar de celle qu’a provoquée en 1914 l’attentat de Sarajevo. Nicolas Moll revient sur cet attentat, largement évacué des mémoires collectives.

Par Nicolas Moll [1] Ce qui devait être un jour de fête se transforma rapidement en drame : le 9 octobre 1934, le roi de Yougoslavie, Alexandre Ier, débute, dans un Marseille richement décoré, une visite officielle en France. Il est accueilli par Louis Barthou, le Ministre français des Affaires Etrangères ; les deux hommes politiques montent dans une voiture ouverte, et le cortège se met en branle pour monter la Canebière. La voiture a à peine fait quelques centaines de mètres, quand un homme surgit de la foule compacte, monte sur le marche-pied et tire à bout portant sur Alexandre. Quand la police réagit et abat l’assassin, il est trop tard (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous