Association Sarajevo

Bosnie : coopérer avec le TPI, un pas vers le Partenariat pour la paix.

|

Les autorités politiques des deux entités de Bosnie ont signé le 14 avril un document affirmant leur volonté de coopérer avec le TPI. Sans être très détaillée sur les moyens d’arrestation de Karadzic et Mladic, cette déclaration est néanmoins incontournable pour que la Bosnie bénéficie du Partenariat pour la Paix.

Les plus hauts représentants des autorités politiques de Bosnie-Herzégovine ont signé, le 14 avril, une déclaration politique affirmant leur volonté de coopérer pleinement avec le Tribunal de la Haye pour l’ex-Yougoslavie. Ils s’engagent à prendre des « mesures maximales » pour arrêter et envoyer à la Haye les personnes accusées de crimes de guerre. Les signataires de la déclaration sont : Sulejman Tihic, président de la présidence tripartite de la Bosnie, les présidents des deux entités, les présidents des parlements de la Fédération et de la Républika Srpska, ainsi que les premiers ministres de Bosnie-Herzégovine et des entités. Le contenu de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous