Association Sarajevo

Bosnie-Herzégovine : difficiles débuts de la Commission Vérité et réconciliation

|

Le projet de commission Vérité et Réconciliation a toujours du mal à se mettre en place en Bosnie-Herzégovine. Une association non-gouvernementale portant ce nom a été formée il y a trois ans à Sarajevo dans le but d’éliminer les obstacles obstruant la voie vers la constitution d’une telle commission.

Le président de cette Association, Jakob Finci et ses collaborateurs ont tout d’abord rendu visite au TPI à La Haye, où ils ont clarifié un point important, à savoir que la Commission ne comptait pas rivaliser avec le Tribunal, mais qu’elle s’attaquerait à la recherche de la vérité sur ce qui s’est passé en Bosnie-Herzégovine au cours de la guerre de 1992-95. Il y a eu un accord avec le TPI, tant et si bien que Carla del Ponte, Procureure de ce tribunal, a récemment plaidé en faveur de la formation d’autres commissions similaires sur l’ensemble du territoire de l’ex-Yougoslavie. Sa proposition n’a pas encore eu de suite. M. Kostunica, quand il était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous