Koha Ditore

Avenir du Kosovo : la balle est dans le camp albanais

| |

Pour la première fois, un parti politique serbe, le G17+ de Miroljub Labus propose l’ouverture de discussions directes et sans préalables avec la communauté albanaise. Mais les Albanais du Kosovo sont-ils prêts à prendre leurs responsabilités ?

Par Adriatik Kelmendi La terre brûle sous les pieds des citoyens du Kosovo. Il faut trouver une solution quant au statut du Kosovo. Nous entrons dans une phase plus pragmatique qui devrait décider de l’avenir du pays. Le transfert des compétences en direction des autorités locales a commencé et devrait se poursuivre jusqu’à la fin 2003. La communauté internationale reconnaît que l’actuel statu quo pourrait, s’il se prolongeait, compliquer l’intégration du Kosovo dans la région. Les responsables politiques occidentaux admettent qu’une coexistence entre la Serbie et le Kosovo sur un même territoire semble une chose impossible. Toutefois, le chef de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous