Guerre en Ukraine : à Tchernivtsi, la résistance s’organise partout

| |

Située au sud-ouest de l’Ukraine, à 40 km au nord de la Roumanie, au cœur de la Bucovine, la ville de Tchernivtsi est devenue un hub pour l’aide humanitaire et le transit des réfugiés. Dans cette zone pour l’instant épargnée par les combats, la mobilisation est partout, des initiatives personnelles aux groupes informels en passant par les familles et les entreprises. Reportage.

Par Florentin Cassonnet Dans la cour intérieure, des sacs de patates et des centaines de cagettes de tomates cerises sont entreposées, recouvertes d’une bâche pour les protéger de la neige qui tombe par intermittence. « Les tomates ont été confisquées d’un camion à destination de la Russie », confie Roman, avant d’être interrompu par un homme apparemment plus élevé dans la hiérarchie informelle qui s’est créée au fil des jours : « Il ne faut pas le dire, ça, tu dis juste qu’on va les emmener à la cantine qui fait à manger aux réfugiés ». Roman, 53 ans, possède un garage à Tchernivtsi. Il a mis ses véhicules à disposition de ce centre d’aide pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous