Travailleurs étrangers en Serbie : dérégulation, exploitation et trafic d’êtres humains

| |

Le nombre de travailleurs étrangers en Serbie ne cesse de croître, le plus souvent au mépris des réglementations et en toute impunité pour les employeurs. Les syndicats tirent la sonnette d’alarme.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Malgré la pandémie, le nombre de travailleurs étrangers en Serbie continue d’augmenter, selon le constat de l’Inspection du travail. Entre novembre 2018 et août 2020, les inspecteurs ont identifié de nombreux travailleurs venus de Roumanie, de Turquie, d’Inde, d’Italie, d’Albanie, de Republika Srpska, de Pologne, de Croatie et de Moldavie, pour la plupart sans permis de travail. Parmi eux, 1000 Roumains sur le chantier du centre commercial Promenada mol à Novi Sad, plus de 500 Turcs dans divers chantiers à Belgrade, Niš, Vranje et Zlatibor ou des Indiens sur le Corridor 11 et le chemin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous