Srebrenica, hooligans, Rroms, LGBT : le rapport du Conseil de l’Europe sur la Serbie

|

« Les autorités serbes devraient reconnaître les massacres de Srebrenica comme un génocide, éradiquer le racisme parmi les supporters de football et combattre la violence contre les Rroms et les personnes LGBT », a déclaré la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI), un organe du Conseil de l’Europe (CoE).

Par la rédaction « Malgré les avancées en matière de législation anti-discrimination, les importants efforts de réconciliation après la guerre et l’amélioration de la situation des Rroms, il reste encore beaucoup à faire en Serbie pour apporter une réponse à la montée continue des discours de haine, combattre le racisme parmi les supporters de football, protéger les Rroms et les personnes LGBT et intensifier les poursuites contre les auteurs de crimes de guerre », a déclaré la commission anti-discrimination du CoE dans son troisième rapport sur la Serbie publié le 16 mai. Un rapport qui examine les évolutions de 2010 à fin 2016 et ne couvre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous