Sommet de Bruxelles : l’UE claque la porte au nez des Balkans occidentaux

| |

Pas de statut de candidat pour la Bosnie-Herzégovine, pas de libéralisation des visas pour le Kosovo, pas d’ouverture des négociations pour la Macédoine du Nord et l’Albanie. Après cette énième fin de non recevoir, les pays des Balkans occidentaux ne cachent plus leur colère.

Par la rédaction La tenue même du sommet qui a réuni jeudi à Bruxelles les dirigeants de l’Union européenne et ceux des pays est restée incertaine jusqu’au dernier moment : les Premiers ministres d’Albanie et de Macédoine du Nord, Edi Rama et Dimitar Kovačevski, ainsi que le président serbe Aleksandar Vučić envisageaient en effet de ne pas s’y rendre, estimant que l’exercice se limitait à une « nouvelle séance photo ». Ils ont fini par céder aux pressions de leurs partenaires européennes mais pour autant, rien n’a avancé jeudi à Bruxelles, qu’il s’agisse de l’ouverture des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord et de l’Albanie, de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous