Slovénie : quinze ans dans l’Otan, et toujours pas d’enthousiasme

| |

La Slovénie a rejoint l’Otan le 29 mars 2004, une décision qui ne faisait pas l’unanimité au sein de la classe politique ni de la population. Quinze ans plus tard, la déception est au rendez-vous, alors que l’armée slovène demeure chroniquement sous-équipée.

Par Charles Nonne Cela fait quinze ans que la Slovénie a intégré l’Otan, après un parcours semé d’embûches. Dès 1994, alors que la guerre fait encore rage en Croatie et en Bosnie-Herzégovine, Ljubljana signe un « partenariat pour la paix » et devient membre associé de l’Assemblée de l’Atlantique Nord. La Slovénie, qui espère intégrer l’alliance en 1997, aux côtés de la Roumanie, se fait coiffer au poteau par la Hongrie, la Pologne et la République tchèque, qui entreront en 1999. L’Otan édite ensuite des plans d’action individualisés pour les futurs candidats et l’invitation tant attendue ne sera reçue à Ljubljana qu’en 2002. Le 23 mars 2003, lors du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous