STA

Corruption et ventes d’armes : le scandale Patria arrose le Premier ministre slovène

| |

Selon YLE, la chaîne de télévision publique finlandaise, le Premier ministre slovène, Janez Janša, pourrait être impliqué dans un vaste scandale de corruption. 21 millions d’euros auraient été versés par l’entreprise d’armement finlandaise Patria à des fonctionnaires du ministère de la Défense slovène pour s’assurer de remporter un important appel d’offre. Le bureau de Janez Janša a démenti en bloc ces accusations qu’il a qualifiées de « ridicules ». Quant aux principaux témoins cités par les journalistes de la télévision finlandaise, ils refusent de s’exprimer après avoir reçu des menaces...

Selon la chaîne YLE, l’entreprise d’armement finlandaise Patria aurait versé, par le truchement de divers intermédiaires, 21 millions d’euros, soit 7,5 % de la valeur totale d’un contrat d’armement avec la Slovénie, à des fonctionnaires du ministère de la Défense et à des politiciens slovènes. En s’appuyant sur des documents internes de Patria, la télévision finlandaise affirme qu’il existait une liste de personnes avec lesquelles il fallait à tout prix s’entendre afin de pouvoir conclure ce marché important. Un des noms y figurant est l’énigmatique « J », initiale à laquelle le journaliste Magnus Berglund associe Janša. Cette allégation a déjà été démentie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous