Serbie : sous pression, Air Serbia réduit ses vols vers la Russie

|

Face aux pressions de l’Union européenne, et à la suite d’une série de fausses alertes à la bombe, Air Serbia a annoncé une réduction de ses vols à destination de Moscou. La compagnie serbe avait doublé les liaisons avec la Russie dès le début du conflit.

Par la rédaction En cinq jours à peine, trois fausses alertes à la bombe ont été envoyées depuis l’Ukraine à l’aéroport Nikola Tesla de Belgrade, forçant les avions à destination de Moscou à rebrousser chemin. À la suite de l’invasion russe de l’Ukraine, les pays membres de l’Otan et de l’Union européenne ont imposé des sanctions à Moscou et fermé le ciel aux avions russes. Mais la Serbie a préféré de son côté conserver sa « neutralité » et ne pas s’associer à ces sanctions. De fait, Air Serbia est actuellement la seule compagnie européenne à effectuer des vols directs vers la Russie. Dès le 3 mars, Air Serbia a repris les créneaux de l’Aeroflot russe et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous