Serbie : la communauté juive de Belgrade se déchire

| |

Lundi 28 octobre, des échauffourées ont éclaté devant la synagogue. La communauté juive de Belgrade se déchire depuis des mois entre deux fractions rivales. À l’origine de ce conflit, le processus de restitution des biens des victimes de la Shoah sans héritiers légaux. Une querelle qui serait attisée par le gouvernement.

La Communauté juive de Belgrade (Jevrejska opština Beograd, JOB), d’habitude discrète, est à la une de l’actualité serbe lundi matin, quand la dispute qui oppose deux factions rivales depuis le printemps dernier a pris une tournure violente. Des échauffourées ont éclaté devant la synagogue Sukkat Shalom, où une cinquantaine de partisans de Danilo Medić, l’ancien président de la JOB qui refuse de se retirer de ses fonctions, ont tenté de pénétrer de force. Certains ont essayé de couper avec une tenaille les chaînes du portail cadenassé de la synagogue, avant d’être appréhendés par la police. Les partisans de l’autre faction, conduite par Aleksandar Jinker, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous