Serbie : l’intelligence artificielle, au risque des libertés et de la sécurité

| |

La Serbie investit à grands pas dans l’IA, mais sans aucune régulation. Une directive devrait prochainement être adoptée, prélude à une future loi, mais la société civile dénonce le risque de fichage des citoyens par les services de l’État.

Traduit par Milica Čubrilo-Filipović (Article original) | Adapté par la rédaction Avec quelles limites légales les systèmes qui utilisent l’intelligence artificielle (IA) peuvent-ils être appliqués et développés ? Dans quels domaines et comment éviter leur influence manipulatrice sur un individu ou une société ? Voilà deux questions essentielles auxquelles doit répondre le projet de directives éthiques du gouvernement de Serbie. Ce texte, qui est à l’étude, devrait être adopté début 2023, et servira de point de départ à la future loi sur l’IA, dont aucune date n’est pour le moment annoncée. Les applications de l’IA sont multiples (assistants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous