Serbie : du bruit aux balcons « contre la dictature d’Aleksandar Vučić »

| |

Le rendez-vous était fixé à 20h05. Il fallait faire « du bruit sur les balcons » contre la « dictature » du Président Vučić, alors que le coronavirus permet au pouvoir de renforcer son emprise sur la société. Ce 26 avril auraient du se tenir des élections législatives que la plupart des forces d’opposition pensaient boycotter.

Par Milica Čubrilo Filipović Cinq minutes après les traditionnels applaudissements aux médecins et aux personnels hospitaliers, à 20h05, c’est contre la « dictature » d’Aleksandar Vučić et de son Parti progressiste serbe (SNS) que les Serbes ont manifesté. À l’appel du mouvement Ne Davimo Beograd, les citoyens de Belgrade, Niš, Novi Sad, Šabac, Kruševac, Bor et d’autres villes de Serbie ont été nombreux à taper dans des casseroles avec des cuillères, à siffler, jouer un instrument de musique, n’importe quel moyen pour « élever la voix » et appeler à une Serbie « libre, démocratique et solidaire ». Le cri « Uaaa Vučić », a résonné dans nombre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous