Serbie : à Bosilegrad, « les réfugiés sont plus que bienvenus »

| |

C’est une petite commune reculée de l’est de la Serbie, près de la frontière bulgare. À Bosilegrad, la mairie et les habitants souhaitent accueillir davantage de réfugiés. Par devoir d’humanité, mais aussi dans l’espoir que leur présence puisse redynamiser l’économie locale.

Par Ph.B. (Avec BIRN) — La petite ville de Bosilegrad, perchée dans les collines à l’extrême sud-est de la Serbie, tout près de la frontière bulgare, a demandé au gouvernement serbe de lui envoyer davantage de réfugiés. « Les migrants sont plus que bienvenus à Bosilegrad », a expliqué aux journalistes de BIRN le maire Vladimir Zaharijev. « Nous comprenons ce que cela signifie que d’avoir des problèmes, il y a des gens merveilleux et nous ne devons pas fermer les yeux face à leurs souffrances. » Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), quelque 8 000 réfugiés, migrants et demandeurs d’asile se trouveraient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous