Roumanie : une journée avec les « recycleurs indépendants »

| |

La Roumanie fait partie des plus mauvais recycleurs de l’UE. Longtemps délaissé par les autorités, le recyclage a été pris en charge de manière informelle par les plus démunis. Depuis le début de l’année, la mairie de Bucarest a commencé à installer des points de collecte dans la ville, se positionnant en compétition directe avec ces recycleurs indépendants. Reportage dans le secteur 6 de la capitale.

Par Laura-Maria Ilie et Florentin Cassonnet « Il y a aussi des périodes mortes pendant lesquelles on reste assis dans la cabine et on regarde la cour par la fenêtre. Mais pour l’instant il fait beau », dit Monsieur Cristi. Doucement, les journée vont se refroidir, l’hiver va s’installer, les irréguliers seront moins nombreux. Mais les réguliers, comme Constantin, viendront même cet hiver. Monsieur Cristi vend ses matériaux recyclables à des « entreprises de revalorisation des déchets », entreprises privées à qui même les municipalités revendent les déchets qu’elles ramassent avec les camions de poubelle. « Tout est légal » : il a des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous