Roumanie : comment les usines communistes sont devenues des temples de la consommation

| |

Le passage de l’économie encadrée à l’économie de marché a été cruelle pour les géants de l’industrie communiste. En à peine 25 ans, ils ont péri corps et âmes et les anciennes usines, symboles de l’émancipation de la classe ouvrière par le travail, ont cédé la place à d’immenses centres commerciaux. Un mouvement de fond révélateur de la transition libérale en cours en Roumanie.

Par Florel Manu Un sténogramme de 1989 fait le compte-rendu d’une conversation entre l’ancien Premier ministre Ion Dincă et Nicolae Ceaușescu. Le premier suggère au Président qu’après avoir acquitté sa dette extérieure, la Roumanie devrait desserrer la vis pour stimuler la consommation interne. Le Conducător réplique durement : « Nous n’avons pas besoin de la consommation ! L’argent que nous aurons bientôt sera destiné à soutenir l’industrie. Si l’on met tout cet argent pour nourrir la population, il ne nous restera plus rien. » Vingt-cinq ans plus tard, la structure de l’économie roumaine a changé radicalement. Depuis 1989, le poids de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous