Monténégro : vers un gouvernement minoritaire ?

| |

La grande partie de chamboule-tout annoncée au Monténégro a commencé. Une motion de censure a été déposée contre l’actuel cabinet, ouvrant la voie à la formation d’un gouvernement minoritaire, sans le Front démocratique ni le Parti démocratique des socialistes (DPS) de Milo Đukanović.

(Avec Vijesti et Radio Slobodna Evropa) - La coalition Noir sur Blanc et le mouvement URA ont finalement mis leur menace à exécution. Ils ont présenté ce mercredi une motion de censure contre l’actuel gouvernement, dont la coalition fait pourtant partie. La motion est signée par 31 députés, sur les 80 que compte le Parlement monténégrin : outre les quatre élus de Noir sur Blanc, celle-ci est défendue par les partis représentant les minorités nationales (Parti bosniaque, Liste albanaise et Coalition albanaise) ainsi que par les élus du Parti social-démocrate (SDP), des Sociaux-démocrates (SD), du Parti libéral (LP) et par de certains députés du Parti (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous