Monténégro : l’interminable feuilleton du concordat avec l’Église orthodoxe serbe

| |

Les visiteurs du soir se succèdent au siège du patriarcat serbe à Belgrade. Alors que le gouvernement de Zdravko Krivokapić est sur le point de tomber, le Monténégro va-t-il signer un concordat avec l’Église orthodoxe serbe ? Que prévoit le texte qui circule officieusement ? Décryptage.

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) Les négociations sur le concordat – ou « l’accord de base » – qui doit réguler les relations entre l’État du Monténégro et l’Église orthodoxe serbe durent depuis dix ans. Le gouvernement de Zdravko Krivokapić, considéré comme proche de l’Église, n’a pas réussi à trouver une solution, et la question revient au premier plan, alors que la crise politique devrait déboucher le 4 février, sur la chute attendue du gouvernement. Huit dirigeants de l’actuelle majorité se sont entretenus officiellement et officieusement avec le patriarche serbe Porfirije à Belgrade, tandis que le quotidien Vijesti a publié une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous