Monténégro : orthodoxie, provocations et petits calculs politiciens

| |

« Patriotes » contre « pro-serbes » : deux Monténégro vont se défier dimanche dans les rues de Cetinje, à l’occasion de l’intronisation du métropolite orthodoxe Joanikije. Pourtant, Milo Đukanović a entretenu durant trois décennies les meilleurs relations d’affaires avec feu Amfilohije... Quand le pays parviendra-t-il à se libérer des manipulations ethno-confessionnelles ?

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) Cela a été le feuilleton de l’été. Peu d’événements auront autant agité et divisé l’opinion publique monténégrine que l’intronisation du nouveau métropolite de l’Église orthodoxe serbe Joanikije Mićović, prévue ce dimanche 5 septembre à Cetinje. Malgré la séparation de l’Église et de l’État, garantie par la Constitution du Monténégro, cette cérémonie est devenue le rendez-vous politique le plus important du pays, ainsi qu’un défi majeur pour la sécurité publique. Défilant dans les rues de Cetinje le 22 août, les « patriotes » et les souverainistes monténégrins ont promis « quinze jours de résistance (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous