Monténégro : Budva se mobilise contre la privatisation de l’île de Sveti Nikola

| |

L’île sauvage de Sveti Nikola, en face de Budva, est une zone naturelle protégée qui vient d’être classée « zone prioritaire de développement touristique ». Les habitants de Budva refusent la logique des intérêts privés et se mobilisent pour sauvegarder leur patrimoine naturel.

Par Jasna Vukićević « Nous ne vous donnons pas Školj ». C’est le message des manifestants qui, mercredi dernier, ont formé un convoi de barques et de bateaux pour se rendre jusqu’à la petite île de Sveti Nikola, que les gens de Budva appellent également du nom familier de Školj, symbole du lien indestructible qui relie l’île à la vieille ville de Budva. « Nous demandons au gouvernement et au Parlement du Monténégro de soumettre l’amendement que nous avons transmis par pétition pour empêcher la construction d’hôtels et de la marina afin que l’îlot de Sveti Nikola (Školj) reste dans son état actuel, c’est-à-dire un parc forestier », précise le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous