Monténégro : les citoyens se révoltent contre le saccage des Bouches de Kotor

| |

Saccage du littoral, du patrimoine naturel et culturel, plans d’urbanisme conçus dans le seul intérêt des investisseurs, souvent des Occidentaux qui cherchent à blanchir de l’argent au Monténégro... L’association Bokobran sonne la mobilisation citoyenne pour essayer de sauver les Bouches de Kotor. Entretien avec sa présidente, Antonela Stjepčević.

Propos recueillis par Iskra Krstić Les problèmes de développement urbain au Monténégro, particulièrement dans les Bouches de Kotor, s’enveniment depuis quelques mois. Le cadre législatif a été modifié à plusieurs reprises en faveur de la bétonisation et d’un urbanisme au seul service des investisseurs. Les menaces pesant sur le golfe de Kotor-Risan, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, et sur le reste de la Bouche, font depuis quelques années l’objet de critiques de plus en plus acerbes de la part de l’Icomos, le Conseil international des monuments et des sites. Bien que le gouvernement monténégrin ait défini un plan d’action pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous