Macédoine du Nord : le scandale des tests immunitaires chinois

| |

Des tests immunitaires rapides pour dépister le Covid-19, présentés par une clinique privée de Skopje comme venant des Pays-Bas étaient en réalité d’origine chinoise. Surtout, leur fiabilité semble très incertaine. Un scandale révélé par l’OCCRP.

Par Jaklina Naumovski (article original) (Avec Sloboden Pecat) - Une enquête menée par l’OCCRP et dévoilée cette semaine par les médias macédoniens relance la question de la fiabilité des tests immunitaires rapides pour le Covid-19. En effet, les tests proposés par l’hôpital privé Acibadem-Sistina de Skopje, n’étaient pas d’origine néerlandaise, tel qu’il apparaît sur l’emballage, mais chinoise. Leur incertaine fiabilité crée la polémique : des patients macédoniens atteints du virus avaient été diagnostiqués négatifs dans cet hôpital, avant de se voir diagnostiqués positifs quelques jours plus tard à l’hôpital public des maladies infectieuses. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous