Macédoine du Nord : rien ne va plus entre le Parquet anti-corruption et la police financière

| |

La Procureure pour le crime organisé et la corruption, Vilma Ruskovska, a été suspendue de ses fonctions pour avoir enquêté dans les locaux de la police financière. Elle dénonce une attaque contre l’indépendance de la justice.

(Avec RSE et Birn) - Depuis mardi 16 août, quand elle a été suspendue de ses fonctions, Vilma Ruskovska, qui a dirigé pendant près de quatre ans le Bureau du Parquet pour le crime organisé et la corruption, ne peut plus traiter des dossiers sensibles. Elle et deux de ses collègues font face à des sanctions disciplinaires initiées par le Procureur de la République, Ljubomir Joveski, car ils auraient commis « avec préméditation et de manière injustifiée » une « lourde faute professionnelle » lors d’une perquisition à la Direction de la police financière. Cette décision a été précédée d’un bras de fer de plusieurs semaines entre Vilma Ruskovska et le chef de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous