Macédoine : après avoir échappé à la destitution, le gouvernement Zaev veut séduire l’UE

| |

C’est une semaine chargée pour la majorité de Zoran Zaev, qui espère faire passer plusieurs réformes controversées, réclamées par l’Union européenne. Première victoire : mercredi soir, le Parlement a largement rejeté la motion de censure déposée par les nationalistes-conservateurs.

Par Jaklina Naumovski Le vote a eu lieu à minuit, dans la nuit de mercredi à jeudi. Sur les 107 députés présents, 62 se sont prononcés contre, 40 pour, et deux se sont abstenus. Cette motion de défiance a marqué le retour symbolique du VMRO-DPMNE sur les bancs du Sobranie après plus de quatre mois de boycott. Les députés du parti nationaliste-conservateur refusaient de siéger depuis l’arrestation fin novembre 2017 de six de ses élus, soupçonnés d’avoir directement favorisé l’assaut particulièrement musclé du Parlement, qui avait fait une centaine de blessés au printemps précédent. Il s’agit aussi d’une première victoire pour le Premier ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous