Albanie : les autorités expulsent vers la Turquie un enseignant güléniste

|

Une fois de plus, le gouvernement albanais a accédé aux requêtes du Président turc Recep Tayyip Erdoğan, expulsant, au soir du 1er janvier, l’enseignant turc Harun Çelik, soupçonné d’appartenir au mouvement güléniste que traque Ankara.

Par Katerina Sula Harun Çelik, 42 ans, a été expulsé depuis l’aéroport Mère Teresa de Rinas, dans la soirée du 1er janvier. Selon un porte-parole de la police albanaise, ce ressortissant turc se trouvait en détention provisoire, après avoir été appréhendé par la police des frontières de l’aéroport avec de faux documents, alors qu’il tentait de s’enfuir vers le Canada. « Il a été expulsé en vertu de la loi sur les étrangers », explique la police. Alban Bengasi, l’avocat engagé par Harun Çelik, explique pourtant que les actions entreprises contre son client sont illégales. « Harun Çelik a été expulsé illégalement, sans respecter les procédures ni la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous