« Les Balkans sont un terrain de jeu pour Erdoğan et l’AKP »

| |

Depuis une décennie, la Turquie de Recep Tayyip Erdoğan fait son grand retour dans les Balkans. Ankara accroit son influence en investissant massivement, économiquement et culturellement. Sans oublier la traque des opposants. Entretien avec le journaliste en exil Abdullah Bozkurt.

Propos recueillis par Arian Lumezi Abdullah Bozkurt dirigeait le bureau d’Ankara de Today’s Zaman, l’édition en anglais de Zaman, un des principaux quotidien turc, proche de l’imam Fethullah Gülen. Le 4 mars 2016, la police a envahi le siège de la rédaction à Istanbul et le journal a été placé sous tutelle judiciaire, plusieurs mois avant la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016. Quelques jours plus tard, Abdullah Bozkurt quittait précipitamment la Turquie. Après le coup d’État manqué, la répression contre l’opposition s’est encore amplifiée, révélant la dérive autoritaire du président Erdoğan. Plus de 300 000 personnes ont été arrêtées (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous