Les pays des Balkans occidentaux appellent leurs citoyens à quitter l’Ukraine

| |

Craignant une invasion russe en Ukraine, la plupart des pays d’Europe du Sud-Est ont demandé à leurs ressortissants de quitter au plus vite le pays. Moscou annonce le retrait de ses militaires le long de ses frontières occidentales, mais les États-Unis restent sur le qui-vive.

(Avec Balkan Insight) - Comme la majorité des pays occidentaux, de nombreux États du Sud-Est de l’Europe ont conseillé à leurs ressortissants de quitter l’Ukraine. Le 1er février, le ministère des Affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine a été le premier à recommander à ses citoyens « d’éviter de se rendre dans les régions du pays où, selon les médias, la situation se détériore en raison de tensions croissantes et imprévisibles ». Douze jours plus tard, les États-Unis, le Royaume-Uni et les États de l’Union européenne (UE) ont appelé leurs citoyens à quitter le pays et réduit leur personnel diplomatique à Kiev. D’autres pays comme l’Albanie, la Croatie, le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous