Les Albanais d’Ukraine n’ont pas peur de la guerre

| |

Cinq mille Albanais vivent dans la région d’Odessa, dans l’ouest Ukraine. C’est à travers les médias qu’ils suivent la montée des tensions dans le pays. Ils se tiennent prêts à tout risque de dérapages, mais affirment « ne pas pas craindre la guerre ».

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Chaque matin, Aleksander Lekhov entend parler de la guerre dans les médias ukrainiens. Le jeune trentenaire fait partie des quelque 5000 Albanais établis depuis plusieurs siècles en Ukraine. Pour lui, la situation est moins tendue que l’image que les médias en donnent : « Il n’y a pas beaucoup de problèmes et on ne ressent pas vraiment la peur. Nous ne savons pas ce qui se passera demain ou après-demain, mais pour l’instant, la situation n’est pas aussi tendue que les médias l’affirment ». Aleksander vit à Karakurt, un village d’environ 3000 habitants situé dans le sud-ouest de la région (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous