Législatives au Kosovo : la diaspora se mobilise en masse pour voter

|

La Commission électorale a validé l’inscription de plus de 100 000 Kosovars de l’étranger pour les législatives anticipées du 14 février. Reste à savoir combien pourront réellement exprimer leur vote alors que les retards s’accumulent et que la procédure relève du parcours du combattant.

Par la rédaction Les Kosovars de la diaspora auraient dû avoir un délai de dix jours, du 2 au 12 février, pour transmettre leurs vote et valider leur participation au scrutin du 14. Mais le jour prévu, rien n’était encore prêt sur le site de la Commission électorale (KQZ). Les électeurs de l’étranger auraient dû pouvoir y télécharger les bulletins, qu’ils auraient eu ensuite à charge d’imprimer puis d’envoyer à leurs frais par la poste. Une procédure de vote fastidieuse et onéreuse pour tous ceux qui auront réussi à franchir le premier obstacle que constitue l’inscription sur les listes électorales. Selon les chiffres officiels de la KQZ, plus de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous