La Bosnie-Herzégovine annule un projet de centrale hydroélectrique sur la Drina

|

Un tribunal bosnien a annulé le permis de construire de la centrale hydroélectrique de Buk Bijela, sur la Drina, à la suite d’une plainte d’une ONG environnementale. Une décision importante, car le projet de centrale allait affecter jusqu’au Canyon de la Tara au Monténégro.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) — Le 13 mai, le tribunal administratif de Banja Luka a annulé le permis environnemental pour le projet de centrale hydroélectrique de Buk Bijela sur la Drina, en Bosnie-Herzégovine. Ce jugement fait suite à une plainte du Aarhus Resource Center déposée en juin 2018 pour vice de procédure. Le permis annulé avait été délivré en 2013 par le ministère de l’Aménagement du territoire, de la Construction et de l’Écologie de Republika Srpska (RS), l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine, puis renouvelé en mai 2018. Mais l’investisseur, l’entreprise d’État Elektroprivreda Republike Srpske, avait quatre ans pour commencer (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous