Monitor

Monténégro : catastrophe écologique annoncée pour la rivière Tara

| |

La campagne pour la construction d’une centrale hydro-électrique (CE) à Buk-Bijela, en Republika Srpska vient de commencer. Ce projet entraînera l’immersion du canyon de la Tara. Pourquoi donc Milo Djukanovic se jette-t-il dans une aventure qui enflamme la colère des experts et des amoureux de la rivière Tara, un des sites naturels les plus prestigieux des Balkans ?

Par Milka Tadic-Mijovic La campagne pour la construction d’une centrale hydro-électrique (CE) à Buk-Bijela et l’immersion du canyon de la Tara vient de commencer. Le gouvernement du Monténégro, sans aucun débat d’expertise, après des négociations conspiratives, a accepté l’Accord sur la construction conjointe de la CE avec la Republika Srpska. La centrale de Buk-Bijela sera construite dans un autre État, en Republika Srpska (RS) de Bosnie-Herzégovine, mais les eaux des rivières Tara et Piva inonderont le territoire monténégrin. Les négociations sur la construction de la CE durent depuis des années, mais c’est depuis 1998 qu’elles se sont intensifiées. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous