Macédoine du Nord : la communauté juive fustige le révisionnisme bulgare

| |

La communauté juive s’indigne après qu’une association culturelle bulgare d’Ohrid a pris le nom du roi Boris III, qui s’était rallié à l’Allemagne nazie. Au printemps, le scandale était venu de Bitola, où le club bulgare local a pris le nom d’un collaborateur notoire, aussi connu pour nier l’existence de la nation macédonienne.

Par la rédaction (Avec Birn et Radio Slobodna Evropa) – À Ohrid, une nouvelle association culturelle bulgare a décidé de prendre le nom du roi Boris III, le souverain a signé en 1941 le Pacte tripartite avec l’Allemagne nazie. Cela a vivement fait réagir la petite communauté juive de Macédoine du Nord, qui a condamné cette décision le 10 août. La Bulgarie a toujours refusé de déporter ses Juifs vers l’Allemagne, ce qui lui a valu de nombreux éloges. Mais ce n’était pas le cas des territoires qu’elle occupait. Or, la Macédoine du Nord, revendiquée par Sofia depuis les guerres balkaniques de 1912-13, était alors placée sous son autorité. En 1943, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous