Macédoine : à Skopje, le Premier ministre bulgare Boïko Borissov rend hommage aux victimes de la Shoah

| |

Il y a 75 ans, les Juifs de Macédoine, annexée par la Bulgarie, étaient déportés vers les camps d’extermination en Pologne. Lundi 12 mars, le Premier ministre bulgare Boko Borissov est venu à Skopje rendre hommage pour la première fois aux victimes de la Shoah, un nouveau geste de rapprochement et de réconciliation entre les peuples de la région.

Par Jaklina Naumovski Les 10 et 11 mars 1943, alors que la Macédoine est annexée par la Bulgarie, alliée des puissances de l’Axe, 7148 Juifs sont rassemblés à Skopje pour être déportés vers les camps de la mort d’Auschwitz et de Treblinka où ils seront exterminés. Trois-quarts de siècle plus tard, le 12 mars 2018, le Premier ministre bulgare Boïko Borissov a publiquement exprimé ses regrets et condamné l’Holocauste. Mais beaucoup attendait un geste plus fort : la reconnaissance et les excuses officielles de la Bulgarie. Lors de son discours, Boïko Borissov, accompagné par des membres de la communauté juive de Bulgarie, a précisé : « Nous ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous